Pourquoi perd-on ses cheveux et que faire en cas de calvitie ?

Lorsque vous remarquez que vos cheveux tombent plus souvent qu’avant, ou que vous trouvez vos cheveux partout dans la maison ou sur vos vêtements alors que cela ne vous était jamais arrivé, commencez à vous poser des questions : pourquoi est-ce que je perds mes cheveux ? Quand est-ce que je les perds et depuis quand ?

Pour quelles raisons perd-on ses cheveux?

La perte de cheveux peut concerner aussi bien les hommes que les femmes, même s’il est vrai que la calvitie touche plus les hommes en termes de pourcentage (environ 60%). Elle peut se manifester de différentes manières : soit elle se dissipe sur toute la surface du crâne, soit derrière les oreilles ou au milieu de la raie centrale ; soit elle fait son apparition soudainement, soit au fur et à mesure des mois qui passent. Dans tous les cas, elle résulte de l’un des facteurs suivants : l’hérédité (dans la plupart des cas, on l’appelle aussi l’alopécie androgénétique) ; le stress (lié à un changement de saison, d’humeur, de facteurs professionnels ou privés) ; la prise de médicaments (en cas de chimiothérapie par exemple ou d’autres médicaments dont vous ne supportez pas les effets secondaires) ; les hormones (lorsque les hormones femelles diminuent que les hormones mâles augmentent) ; l’alimentation (lorsque vous faites preuve de carences alimentaires ou qu’il vous manque certaines vitamines dans votre corps).

Que faire pour retrouver ses cheveux ?

Premièrement, il convient de vous renseigner sur les méthodes de greffe capillaire. La greffe est aujourd’hui le meilleur moyen d’en finir avec les traitements chimiques achetés en pharmacie. Non seulement ils sont coûteux, mais si vous oubliez de les appliquer régulièrement, la chute de cheveux revient à vitesse grand V. La greffe, quant à elle, est particulièrement résistante et pérenne, puisque seuls les cheveux non touchés par la calvitie sont greffés (ils se situent au niveau de la couronne crânienne, c’est-à-dire juste au-dessus du cou). Si vous souhaitez tenter ce type d’opération, vous avez le choix entre trois techniques. La première et la plus ancienne s’appelle FUT, ou greffe manuelle à bandelettes.

Il s’agit d’un prélèvement de peau d’une vingtaine de centimètres au niveau de la couronne. Cette bandelette sera ensuite (durant environ 2 heures) manipulée par des infirmières pour en prélever minutieusement de façon manuelle, chaque unité folliculaire présente. Il s’agit de trier les unités présentant 1 cheveu, 2 cheveux, 3 cheveux ou 4 cheveux. Suite à cela les follicules sont greffés dans les zones chauves et la bandelette de peau désormais nue sera recousue manuellement exactement là où elle a été incisée quelques heures plus tôt. La greffe manuelle FUE consiste en un prélèvement effectué manuellement mais à partir d’un punch robotisé. Après que tous les cheveux ont été prélevés, ils sont réimplantés toujours à l’aide d’un punch robotisé.

La greffe robotisée quant à elle est la technique de pointe la plus innovante (retrouvez-la chez the clinic), la moins douloureuse et la plus efficace présente sur le marché. Un robot nommé ARTAS vient prélever de façon robotisée les unités folliculaires à l’aide d’un scanner 3D à l’aide de bras articulés. Cette technique évite les taux de trans section (perte) élevés et vous confère un maximum de résultats (les cheveux ne meurent pas après l’implantation).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *